Les Pouvoirs Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Pouvoirs Sith

Message par Eliàs le Mer 8 Fév - 15:56



Il est à noter de nombreuses similitudes entre pouvoirs Sith et Jedi, les premiers déviant d'avantage par la philosophie qu'ils sous-entendent ou le but recherché. Le panel des Pouvoirs de Force est vaste et n'est pas nécessairement restreint à une classification entre Clair et Obscur selon l'utilisateur.

INVOCATION D'ESPRITS , MANIPULATION MENTALE ET POSSESSION
Les sorciers sith ont le pouvoir de s'ouvrir pleinement au Côté Obscur et d'invoquer des esprits sith, soit pour bénéficier de connaissances spéciales, soit pour accroître leur propre puissance. Ce pouvoir est toutefois extrêmement risqué pour tout utilisateur du Côté Obscur, car les esprits sith ainsi relâchés peuvent s'avérer agressifs et prendre le contrôle de l'invocateur.

Bien que l'on ignore tous les détails du processus permettant à un Seigneur Sith d'utiliser le Côté Obscur pour maintenir vivant son esprit, on sait qu'un Esprit du Côté Obscur est en quelque sorte relié à un endroit ou un objet lui permettant de rester connecté au monde réel. La plupart du temps, ce lieu ou cet objet est intimement lié à sa mort : l'exemple le plus flagrant étant le lien qui unit les Seigneurs Sith de Korriban à leur sarcophage.

Il dispose de certaines facultés inhérentes à son statut d'Esprit et les limites physiques ne s'appliquent pas à lui : il est ainsi capable de se déplacer quasiment instantanément à n'importe quel endroit de la Galaxie disposant d'une source d'énergie du Côté Obscur, à condition qu'il soit connu de lui.

En tant qu'entité immatérielle, l'Esprit du Côté Obscur ne peut mener directement des actions sur le monde des vivants. Lorsqu'il se manifeste, il demeure visible par les êtres vivants et peut communiquer avec eux, sans pouvoir les toucher ou être touché par eux. Il semblerait cependant qu'en certaines occasions, en général un rituel mené par un utilisateur du Côté Obscur, un Esprit puisse prendre possession du corps d'un être vivant. Dans ce cas, l'Esprit perd ses facultés propres et se retrouve limité par le corps de son hôte, qu'il s'agisse de la force physique ou de la résistance.

Très difficile à combattre, il existe cependant trois façons principales de le détruire :

1) Détruire la source de pouvoir de l'Esprit : dans la mesure où la plupart, voire la totalité, des Esprits  du Côté Obscur ont besoin de s'ancrer dans le monde réel par le biais d'un lieu ou d'un objet, la destruction de ce lien peut empêcher l'Esprit de se manifester dans le monde des vivants, et donc de mettre fin à la menace qu'il représente. Il semblerait cependant que les plus puissants des Esprits puissent se passer d'un tel lien, ou en changer en cas de problème.  

2) Utiliser le Côté lumineux de la Force : Utiliser ses compétences pour combattre et vaincre un Esprit du Côté Obscur, bien que cette tâche soit fort difficile. Cette action peut cependant être menée par un groupe afin de combiner la puissance de l'énergie requise pour vaincre l'Esprit

3) Utiliser le Côté Obscur de la Force : puisant sa source dans le Côté Obscur de la Force, un Esprit peut être vaincu par ce même Côté Obscur, notamment par le biais d'une amulette Sith capable de canaliser l'énergie de la Force.

ILLUSIONS
Bien qu'il ne s'agisse pas d'un pouvoir réservé au Côté Obscur, l'illusion est l'un des pouvoirs préférés des magiciens sith car elle leur permet de manipuler leurs ennemis de façon très subtile; soit pour les effrayer, soit pour opérer une diversion lors d'un combat - soit les deux en même temps.

3 types d'illusions
- Lié à la persuasion de force, manipuler l'esprit de la victime pour lui faire percevoir l'illusion, efficace sur les esprits faibles.
- Créer des images sans substances visibles par tous, concentration importante requise surtout si on augmente le nombre de mirages, peut permettre de créer un double de soi et discuter avec quelqu'un à travers ce double.
- Créer un faux avec une substance physique

ALCHIMIE SITH
Très coûteuse car requérant un équipement onéreux se comptant en milliers de crédits, voire dizaines de milliers de crédits selon le nombre d'expérimentations, l'alchimie sith consiste à altérer la composition moléculaire du sujet, qu'il s'agisse d'un être vivant ou d'un objet. Les anciens seigneurs Sith utilisaient cette technique pour "enchanter" leurs armes, leurs armures, et divers autres objets comme des amulettes ou des talismans.
Lorsqu'elle concerne un sujet vivant, l'alchimie a pour but de créer des mutations génétiques plus ou moins importantes, dont le point commun est en général d'entraîner des dégradations physiques considérables.
Les magiciens sith ont de tous temps créé des abominations sith en piochant dans diverses espèces comme les Gamorréens ou les Twi'leks. Ces abominations sith revêtent des formes variées comme par exemple les Béhémoths, Léviathans ou Terantateks.

Il existe également une version ayant pour but de modifier l'apparence d'une personne. Ce pouvoir vise principalement à masquer les ravages du Côté Obscur, qui a tendance à user physiquement ceux qui le pratiquent de façon intensive.

TRANSFERT D'ESSENCE VITALE
Nécessitant une puissance et une adresse exceptionnelles, son utilisation permettait l'accès à une forme d'immortalité très recherchée. Ce pouvoir très puissant permet aux sorciers sith de transférer leur essence vitale dans le corps d'une autre personne, qu'il s'agisse d'un réceptacle conçu à cette seule fin (un clone, par exemple) ou d'un être intelligent normal. Lorsque ce pouvoir est utilisé, le corps original est désintégré - à l'image du sort réservé aux grands maîtres Jedi - et l'essence vital du sorcier sith se superpose à l'esprit du corps ciblé.
Ce sort et aussi dangereux qu'il est puissant : non seulement le sorcier sith ne peut cibler qu'un individu se trouvant à une dizaine de mètres de lui, mais il peut échouer si le "destinataire" résiste : dans ce cas le sorcier peut tenter de cibler un autre corps, mais son essence vitale n'a pas une durée de vie infinie dans cette situation : en cas d'échec répété, le sorcier peut tout simplement disparaître à jamais.
Ce processus est sans retour : le corps du sorcier sith doit être détruit d'une façon ou d'une autre.
Le Transfert d'Essence Vitale requiert une énergie considérable, et reste par conséquent réservé aux plus puissants sorciers sith.

HOLOCRONS SITH
Si le principe technologique est similaire à celui des holocrons Jedi, les anciens Sith ont mis au point une méthode nécessiant des rituels complexes.
Le Rite du Commencement est probablement le plus important de tous. Très ancien produit de l'alchimie Sith, il permet de graver d'obscurs symboles sur la pierre de couronnement, le cristal qui coiffe les holocrons.
Ces symboles renferment le pouvoir du Côté obscur, permettant de contenir une réplique de l'esprit.
Son exécution est l'une des plus complexes de toute l'Alchimie Sith et nécessite un apprentissage très long. Le résultat est toutefois à la hauteur des efforts fournis : en combinant un esprit imprégné du Côté Obscur avec la finesse technologique des holocrons, on obtient un réseau cognitif d'une grande précision et suffisamment stable pour laisser à son utilisateur tout loisir de terminer son œuvre.
Comme tout rite alchimique Sith, sa puissance est dangereuse : endommager le cristal risque de relâcher dans la nature l'essence ténébreuse qu'il renferme

LISTE DES POUVOIRS

Absorption d'énergie : Regroupe les différentes façons de capter et diffuser des rayonnements - essentiellement thermiques - grâce à la Force ; permet théoriquement de résister aux assauts de toutes sortes de sources de chaleur, allant d'une atmosphère surchauffée à des tirs de blaster.

2 possibilités :
- Ressentir suffisamment l'attaque pour modifier sa trajectoire avec une impulsion de Force supplémentaire et ainsi dévier un tir. Cette solution est la plus simple à maîtriser, ainsi que la plus répandue.
- Beaucoup plus difficile à utiliser car demande une grande puissance pour un individu qui n'est pas naturellement doué de ce don : absorber purement et simplement l'énergie qui est alors diffusée dans le corps, lui apportant un supplément de puissance.
Si l'utilisateur n'évacue pas cette énergie et la laisse atteindre un niveau trop important, il encoure le risque de consumer ses propres cellules et donc de subir de l'intérieur les effets de ce qu'il vient d'absorber.

Absorption de vie : Ou drain de Force, déviation obscure de la guérison de Force. En effet, là où la guérison de Force permet à l'utilisateur de s'auto-guérir sans porter préjudice aux autres formes de vie environnantes, l'absorption de vie draine la force vitale de la cible visée. Si la cible est un FU, cela permet également à l'utilisateur du Côté Obscur de reconstituer sa puissance de Force.
Peut entraîner la mort de la victime.

Art de l'infiniment petit : Dérive de la Dissimulation de Force ou Altus Sopor, qui servent à  disparaître aux sens des autres sensitifs ; l'Art de l'infiniment petit est beaucoup plus rare d'utilisation.
Il permet par méditation d'affiner sa présence dans la Force à une échelle atomique. Le principe est de diviser successivement l'entité de son esprit jusqu'à la réduire à un niveau infinitésimal, pratiquement indétectable et totalement insaisissable.
A cette échelle, il devient possible d'employer télékinésie et guérison au niveau moléculaire.
Le Jedi ou Sith peut donc concevoir les enzymes et anticorps nécessaires pour affronter une maladie ou une toxine, ou régénérer leurs cellules.

Champ de mort : Version encore plus puissante et noire que l'absorption de vie. Le champ de mort frappe quiconque se trouve proche du Serviteur des Ténèbres qui l'emploie, permettant d'absorber bien plus de vie. Rares sont les jedis capables d'y résister, mais cette technique requiert un très haut niveau d'utilisation, peu de Sith parviennent à vraiment la maîtriser.

Cécité : Utilise la Force pour générer une explosion lumineuse directement au niveau du nerf optique, aveuglant momentanément la cible

Convection: Concentre l'énergie de Force dans les poignets de l'utilisateur les rendant de plus en plus brûlant et permettant de brûler au 2e voire 3e degré sa victime par contact, ou de propulser cette énergie sous forme de lance-flamme ; rare et complexe d'utilisation. Sans impact sur son utilisateur.

Cri de Force: Lorsqu'un individu sensible à la Force est soumis à une émotion intense, il est susceptible de perdre le contrôle. Dans le cas d'un adepte du Côté Obscur, cela se manifeste parfois de manière spectaculaire, sous la forme d'un Cri de Force.
Le hurlement produit est renforcé de la Force ; cette puissance supplémentaire donne au cri un impact physique et psychique : L'environnement subit l'équivalent de décharges soniques, un déchaînement chaotique de télékinésie, tandis que l'esprit des personnes présentes éprouvent de violentes vagues d'émotion brute. Pour être épargné par ce dernier aspect, il fallait se protéger avec un bouclier mental de haut niveau.

Crucitorn : une technique qui permet de séparer l'esprit d'un individu des sensations de son corps. Un maître dans cette technique peut endurer n'importe quelle torture et résister à n'importe quelle maladie.

Cryokinésie: Absorbe la chaleur d'un individu, ne laissant qu'un corps glacé. Impossible de réutiliser l'énergie comme dans l'absorption vitale dont cette technique découle.

Démence de Force ou Horreur : En injectant de la peur pure dans son esprit et en l'amplifiant, un Sith habile peut provoquer un sentiment d'horreur extraordinairement puissant, suffisamment pour conduire à une folie permanente. Un être touché par l'Horreur à son potentiel maximal devient une simple créature terrorisée, prostrée, assaillie de toutes parts par ses terreurs éveillées.

Dwomutsigsa ou le Démon unificateur : en vous concentrant sur l'air et l'énergie qui vous entourent, vous pouvez provoquer une manifestation du coté obscur de la Force.
Une bête-démon n'a pas de forme réelle. Son apparence est celle que sa victime craint le plus. Un démon de la fumée peut se déplacer comme poussé par le vent ou fusionner en forme solide quand on lui ordonne d'attaquer.
Bien que vulnérable aux contre-attaques de la Force, il peut vaporiser le corps d'une victime en pénétrant par son nez ou sa bouche. Il est par ailleurs insensible aux attaques physiques.


Dwomutsigsa
Woyunoks hadzusha hoshûjontû
Tswihyusha osûjontû
Woyunoks hittusha âhajontû mwintusha hâshûjontû
Chwûq hintik nuya"


Le rythme de l'incantation doit être scrupuleusement respecté et refléter la détermination de l'incantateur sous peine de le frapper en lieu et place de la victime désignée. Ses mots de pouvoir étaient aussi sombres que la technique invoquée : "Vous, les petits de ce monde, nés dans l'ombre, bercés de douleurs, recouverts des braises les plus noires, convoquez les Démons."

Destruction de force: Encore plus difficile à maîtriser que la suppression de Force. Accessible uniquement aux Maîtres confirmés et très puissants dans la Force.
Empêche l'adversaire de se concentrer sur l'utilisation de ses pouvoirs, annulant quasiment tous les effets de la Force qu'il peut utiliser.
Cela se traduit, comme pour la suppression de Force, par une forte lumière absorbée par le corps de l'adversaire.
Une fois ses pouvoirs supprimés, la cible peut, en puisant dans ses propres ressources, reprendre sa concentration dans la Force. Une utilisation excessive peut aller jusqu'à couper pour plusieurs minutes la cible de son lien avec la Force.

Éclairs de force : Usage purement offensif et dont le but principal est de tuer son adversaire. Prenant la forme de multiples éclairs d'énergie pure que l'on pourrait assimiler à de l'électricité, les éclairs de Force peuvent être dévastateurs selon le niveau de maîtrise de l'attaquant.
Si l'éclair de Force est une arme létale, ce pouvoir peut aussi être utilisé "à petites doses" dans l'unique but de faire souffrir une personne, avant de lui donner le coup de grâce.
Parer en interposant son sabre laser afin de dévier l'arc électrique voire le renvoyer à l'adversaire ; pour les plus grands maîtres, dissiper l'éclair via la Force.

Étranglement de Force : Cette technique est identique à un étranglement classique, à ceci près qu'elle applique une forte pression sur la gorge d'un individu grâce à la télékinésie, et se focalise sur une seule partie du corps de l'individu, en l'occurrence le cou.
Pour autant, la mort n'est pas nécessairement recherchée avec. En effet, il est tout à fait possible de menacer un individu en lui faisant une démonstration de ses capacités grâce à l'étranglement.

Etreinte de Force : Ou Champ Paralysant, est un pouvoir généralement utilisé pour torturer ou tuer les victimes de son utilisation. Consiste en un déploiement puissant de télékinésie sur le corps entiers d'un être vivant pour l'enserrer sous l'emprise de la Force. Ainsi saisie, la victime ne peut plus bouger et se retrouve incapable d'effectuer le moindre mouvement de sa propre volonté et se voit même parfois quitter le sol.
Ce pouvoir sert dans la majorité des cas à torturer sa cible en gênant sa respiration par une pression forte sur son corps ou en accentuant la pression à certains endroits de l'organisme, sur les os tout particulièrement. Néanmoins, une telle application nécessite une grande puissance et une grande subtilité et ce d'autant plus que la zone ciblée est réduite.
Lorsque l'utilisateur augmente la pression, il peut être à même de tuer sa victime en l'écrasant dans un véritable étau.

Haine : elle demande de se concentrer sur son feu intérieur, et ce, de telle sorte qu'il soit alimenté par l'indignation, le dégoût et la peur jusqu'à ce qu'il s'enflamme et chauffe intensément. Lorsqu'elle se brisera, cette fournaise irradiera des vagues de haine palpables susceptibles de plonger l'esprit de l'autre dans la catatonie.

Manipulation de l'environnement: Manipuler les éléments à travers la force (vent, créer une tempête, faire tomber la foudre, se soulever les eaux…). Requiert une grande puissance et un haut niveau de maîtrise

Odojinya, ou la toile du coté obscur : en faisant des entailles nettes et précises aux doigts, vous faites tournoyez un enchevêtrement de vrilles de la Force pour bloquer une épée, ou ligoter un adversaire. De plus, l'énergie du Côté Obscur confinée dans ces vrilles permet d'isoler la cible de la Force, voire de la priver de ses propres forces.
Il est même possible de l'utiliser pour affecter le corps en le tranchant en morceaux.

Point de rupture: permet de voir les points de rupture (lignes de failles) d'une personne ou d'un objet, permet de frapper ces nœuds pour détruire un adversaire ou un objet, ou au contraire d'y insuffler la force pour le réparer ou le guérir.

Promenade du souvenir : ce lien permet d'ouvrir l'esprit de son ennemi et de le contraindre à revivre des souvenirs tragiques ou humiliants. Utilisée sur des périodes prolongées, cette discipline peut se révéler une méthode d'interrogatoire sophistiquée.

Qâzoi Kyantuska, ou la pensée dominée  : en commençant par troubler l'esprit de votre victime, puis en évinçant ses pensées sereines par le son de votre voix, vous pouvez maîtriser la volonté de l'autre. Similaire à la manipulation mentale jedi, elle ne requiert aucun rituel spécifique.

Rage du côté obscur : Puiser dans sa propre haine et sa propre colère pour décupler sa force et entrer dans une rage folle, provoquant un état second où l'utilisateur attaque tout ce qui bouge sans distinction. Chaque mort renforce la puissance de l'utilisateur mais lui fait également oublier toute prudence, le poussant à prendre des risques inconsidérés.

Téléportation: applique la télékinésie sur soi même pour se déplacer instantanément de quelques mètres en visualisant sa destination.

Tempête de Force: Réservée aux adeptes du Côté Obscur, probablement la plus puissante aptitude de la Force connue à ce jour. En fait, l'appellation de tempête de Force est erronée, même si c'est l'impression que ce pouvoir donne : là où les gens voient une tempête spatiale, un maelström géant d'énergie, se cache en fait derrière une anomalie hyperspatiale, un vortex ; ce trou de ver de l'hyperespace étant créé par le Côté Obscur de la Force. Dévastatrice, la tempête de Force a toutefois une portée qui dépend du pouvoir dont dispose son utilisateur et qui se révèle assez aléatoire d'un Seigneur Sith à un autre. De quelques centaines de mètres de largeur, elle peut facilement atteindre plusieurs kilomètres, emprisonnant et détruisant toute une flotte. Comme tout phénomène physique, plus une tempête de Force est grande, donc plus elle crée de l'énergie, plus difficile en devient son contrôle. Si bien qu'une tempête de Force peut vite se révéler être une arme à double tranchant pour un utilisateur trop sûr de lui-même et qui ne connaît pas les limites de son pouvoir.

Tesson spirituel : Requiert d'établir une connexion psychique avec l'individu visé.
Un éclat de douleur est alors projeté de sa conscience vers celle de son ennemi. Si l'attaque réussit, la douleur intense rendra l'adversaire vulnérable aux coups de sabre laser en rompant sa concentration. Même s'il est difficile de mettre en place un verrou mental, et surtout de le maintenir, les chances de succès seront accrues si ce pouvoir est utilisé conjointement au sarcasme oral de Dun Möch, car le harcèlement moral permettra d'implanter le doute et donc de faire vaciller les protections mentales.

Tsaiwinokka Hoyakut, ou le Mort réanimé : exerce son pouvoir sur tous les cadavres, enveloppes charnelles récentes comme squelettes. Sous l'influence du Côté Obscur, ils devenaient des créatures avides de tuer, insensibles à la douleur et transmettant une « infection divinatoire »: une morsure faisait de leur victime morte un nouveau pion du nécromancien. Comme toutes les incantations Sith, la formulation et la volonté jouaient un rôle essentiel ; aussi l'utilisateur devait-il faire particulièrement attention s'il ne voulait pas devenir la cible de ses propres créatures.
De plus, l'effet pouvait durer extrêmement longtemps et préservait les cadavres de la décomposition.

Sutta Chwituskak, ou le verrou de la haine : en vous concentrant sur la fureur que vous ressentez vis-à-vis de ceux qui se dressent contre vous, vous pouvez conjurer le sort et faire surgir une lance d'énergie obscure afin de transpercer leur chair. Requiert de connaître l'invocation et la gestuelle associée.

Vagues de ténèbres: Lorsqu'un utilisateur du Côté Obscur s'en sert, il puise dans sa propre obscurité, ses propres émotions et rejette dans la Force les sentiments les plus négatifs : haine, envie, colère… Il relâche ensuite cette "Force corrompue" par vagues autour de lui, touchant tous ceux qui l'approchent. Les victimes sont aussitôt perturbées et confuses en ressentant ces puissantes émotions négatives et, selon leur esprit, peuvent être hésitantes ou alors tout bonnement s'enfuir, terrifiées.

Vision mortelle: Parmi les pouvoirs les plus rares et dangereux ; Revient à concentrer ses émotions négatives, sa haine et sa colère principalement, avant de les matérialiser en une explosion de lumière. Celle-ci est relâchée par le regard, donnant son nom à cette technique.
La lumière libérée par l'utilisateur, dans la limite exclusive de son champ de vision, déploie une énergie suffisante pour brûler un être vivant. A une intensité normale, la peau de la victime souffre de la chaleur et se cloque. A intensité maximale, les membres voire le corps entier peuvent être vaporisés.
avatar
Eliàs
Admin

Messages : 27
Date d'inscription : 06/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://kartator.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum